Sélectionner une page

Sport rime avec alimentation saine, complète ainsi que variée, afin de pouvoir apporter à son corps les nutriments nécessaire au bon fonctionnement de celui-ci dans but d’avoir suffisamment d’énergie et d’être performant lors de différents efforts physiques. Cependant, énormément de sportifs se demandent s’ils peuvent s’accorder ou non quelques écarts de temps en temps, ce que l’on appelle le fameux « cheat meal ».

Pas mal d’entre eux pensent que oui, beaucoup d’autres le contraire, à travers cet article je vous propose donc de répondre à cette question : Le cheat meal est-il interdit ou conseillé pour un sportif ?

 

Qu’est-ce que le cheat-meal ?

Dans un premier temps, voyons ensemble ce qu’est réellement le cheat meal, afin d’être sur la bonne longueur d’onde et éviter toutes les mauvaises informations à son sujet. Tout d’abord traduit en français celui-ci veut dire « repas de triche ».

Il s’agit en réalité d’un temps de pause dans un régime, pour utiliser la notion de cheat meal il faut dans un premier temps suivre un diète ou bien avoir une alimentation de qualité où l’on fait attention à ce que l’on mange pour être au top de sa forme. Sans ce genre de diète on ne peut pas réellement utiliser ce terme étant donné que l’on ne fait pas attention et que par conséquent on ne peut pas tricher ou faire un écart …

Ce repas est donc basé sur le principe de la détente et du plaisir, envers des aliments que l’ont se limite ou que l’on s’interdit durant la diète que l’on suit.

Attention toutefois, le cheatmeal ne correspond pas à un repas où l’on mange tout est n’importe quoi jusqu’à ne plus en pouvoir, une des valeurs principales de celui-ci est de se concentrer sur le plaisir et non pas sur la quantité, il ne s’agit en aucun cas de pur gavage.

Dans ses grands axes il permet de :

Mais également de relancer le métabolisme, car notre corps s’habitue à tout au bout d’un moment, ce qui peut provoquer une forme de lassitude et donc de ralentissement ainsi que de stagnation des performances. Un rebond calorique peut donc alors relancer ce mécanisme afin de « choquer » le corps.

Il est donc très intéressant pour les sportifs réguliers, suivant une alimentation saine et raisonnable avec intensité et une fréquence d’entraînement relativement élevées.

 

Les 2 types :

Il existe deux grands types de repas « cheat meal », basés sur le même principe cependant avec un niveau de liberté différent :

  • Le repas totalement libre, sans limitations où l’on s’accorde un open bar sur les quantités ainsi que les aliments.
  • Le repas avec une approche plus modérée, où l’on va augmenter la quantité des aliments de la diète suivit, changer quelques aliments et s’accorder quelques excès comme par exemple rajouter de la sauce etc … Celui-ci est dans une optique un peu plus stricte tout en s’accordant des libertés.

Au niveau de la fréquence de ce repas, cela va  dépendre du type de diète que vous suivez, plus votre alimentation sera restreinte et stricte plus vous pourrez vous accorder de cheat meal. Cependant si votre alimentation est de base normale, ou que vous ne faites pas réellement attention à ce que vous mangez, inutile de vous dire que vous ne pourrez pas vous permettre beaucoup d’écart étant donné que vous vous faites déjà plaisir en temps normal.

Il faut donc comprendre que plus votre régime sera strict plus vous pourrez vous autoriser d’écarts mais également, plus vos objectifs seront poussés, moins la fréquence de cheat meal sera élevée tout simplement en faisant ce genre de sacrifice.

 

Voici les conseils que je vous donne au niveau de la fréquence de celui-ci :

  • Ne pas en faire plus d’un par semaine
  • Préférer en faire un toutes les deux semaines (procure plus de plaisir)
  • Pour en faire un, méritez-le

 

À quel moment ?

Comme dit précédemment, pour vous permettre de faire un cheat meal, il faut le mériter. Par déduction il est possible de s’autoriser à en faire un dans plusieurs situations précises, les voici :

  • Lorsque vous sentez une perte de motivation.
  • Lorsque vous sentez la fatigue prendre petit à petit le dessus.
  • Pour vous récompenser d’avoir atteint un objectif par exemple.
  • Quand vous sentez que vous avez une perte de prise de plaisir.
  • Une envie contrôlée et méritée, lorsque vous en sentez le besoin et l’envie.

Maintenant il y a une autre question qui se pose, faut-il le faire au déjeuner ou au diner ? Disons qu’il n’y a pas réellement d’interdiction ou autre à ce niveau. Mais plutôt des recommandations, il est totalement possible de le faire soit le midi soit le soir, cependant le midi vous avez la journée pour l’éliminer plus facilement. La seule chose à ne pas faire est de le prendre peu de temps avant de faire du sport si celui-ci est très copieux.

N’oubliez pas qu’il s’agit avant tout d’un repas stratégique et non pas d’une obligation.

cheat-meal-fast-food

L’impact sur le moral

Maintenant passons aux bénéfices que celui-ci apporte d’un point de vue mental :

Comme vous le savez toutes et tous, lorsque nous faisons du sport, nous nous entrainons de façon intensive pour progresser. Ce qui nous fait donc brûler des calories mais surtout des glucides. Et un manque de glucides augmente considérablement le stress. Un repas donc riche en calories permet de réduire le stress pour se sentir plus à l’aise et avoir confiance en soi.

De plus, une diète stricte va à la longue vous mettre un coup au moral, si celui-ci est affaibli vous perdrez donc en motivation. Le cheat meal permettra donc de booster celui-ci et de reprendre du plaisir, car la meilleure des solutions d’un point de vu nutritionnel, n’est pas de s’interdire tout ce qui est « mauvais », « gras » … mais d’être raisonnable et de savoir se faire plaisir étant donné que nous sommes des humains ayant besoin de satisfaire certains plaisirs.

Enfin pour terminer, quoi de mieux qu’un cheat meal entre amis ou entre coéquipiers ? Cela ne date pas d’hier, celui-ci permet d’améliorer la vie sociale, en profitant à la fois d’un repas avec des personnes que l’on aime. Pas étonnant que dans les sports collectifs ou même individuels, il y ait pas mal de soirées pizzas, fast-food … organisées afin de créer des liens solides entre sportifs.

 

Pour les plus motivés

Pour celles et ceux qui souhaitent aller plus loin, je vous propose d’accéder à une série de 4 vidéos 100% gratuites et privées, créées par moi-même, pour vous permettre de bénéficier d’un accompagnement en ligne. Au programme de celles-ci, des conseils, des méthodes et des techniques à mettre en place instantanément sur l’hygiène de vie, la récupération, l’alimentation et le mental du sportif, de quoi aller encore plus loin. Voici le lien de cette série exclusive, ne ratez pas cette occasion d’obtenir des conseils de qualité pour progresser, je vous donne rendez-vous de l’autre côté.

 

Les articles complémentaires :